top of page

un collectif au service des chefs d’entreprise des Cafés, Hôtels, Restaurants, Discothèques

En Mars 2020, quelques jours avant que la fermeture des restaurants ne soit décidée (14 mars 2020) puis que le confinement ne soit imposé (16 mars 2020), deux couples de restaurateurs, inquiets, échangent. Stéphanie et Johan Leclerre et Julie et Laurent Trochain sont très rapidement rejoints par Caroline Savoy puis Solange et Nicolas Adam ainsi que Sébastien Richard. Huit personnes c’est le début d’un groupe. Un groupe de discussion sur WhatsApp, d’abord ; un groupe informel. Qui fait très vite un constat : il va falloir sérieusement s’informer pour s’y retrouver dans le dédale des mesures annoncées. Le groupe WhatsApp grandit, de façon presque exponentielle, RestoEnsemble existe. Une page Facebook est créée pour fédérer les confrères ; un site est mis en ligne pour diffuser le plus efficacement possible les informations officielles. Tout va très vite. RestoEnsemble devient un lieu d’entraide. En Mai 2021, des combats ont été menés et certains gagnés grâce à l’énergie déployée au sein de RestoEnsemble. En Mai 2021, la sortie à venir de la crise sanitaire ne signifie pas la fin du collectif. Un collectif dont les missions restent plus que jamais : FÉDÉRER, INFORMER, DÉFENDRE ET PROPOSER.

FÉDÉRER

Rassembler, tel est l’un des leitmotivs des fondateurs de RestoEnsemble. Les restaurateurs, du propriétaire de bistrot, du crêpier au chef 3 étoiles, les propriétaires de bars, de discothèques et bien sûr d’hôtels, gîtes ou multi-étoilés. Les solutions ne sont pas toujours les mêmes, mais leurs problématiques sont communes. Faire front commun.

INFORMER

Le site est devenu une plateforme où sont mis en ligne, presque instantanément les textes de lois qui règlementent la vie des entreprises du secteur CHRD. Décrets, publications officielles, discours... Tout ce qui peut apporter une réponse aux chefs d’entreprises est mis en ligne (une recherche par thématiques étant possible pour faciliter l’accès). Lettres type mises à disposition des membres pour demander un PGE, une suspension de loyer... Régulièrement, Stéphanie Leclerre, une des fondatrices du collectif, décrypte les mesures annoncées, fait le point sur les combats de RestoEnsemble. Le site est devenu l’outil de référence pour tout un secteur afin que ses acteurs aient connaissance et bonne compréhension, de leurs droits comme de leurs devoirs.

DÉFENDRE

Écouter, partager, mettre à disposition des outils est rapidement devenu la mission de RestoEnsemble. Parmi les outils, la mise en place de divers partenariats, notamment avec le cabinet d’avocats Vey & Associés. Afin de mener des actions communes et cohérentes pour régler des situations et problématiques particulières. « RestoEnsemble est la seule association de ce type à avoir mis en place une action collective, menée avec le cabinet Vey, pour assigner plus de 160 contrats d’assurance », rappelle Laurent Trochain. Les compagnies d’assurance sont assignées. A date 80 d’Axa, 39 de Generali, 9 de Groupama (liste non exhaustive). En tout 180 dossiers pour 19 compagnies d’assurances sont encore en cours. Des combats ont été gagnés : le 22 avril 2021 le Tribunal de Commerce d’Annecy condamne Axa à indemniser la perte d’exploitation du restaurant Ca- nailles Chamonix de Iouri Becq pour les 2 périodes de confinements (printemps 2020 et automne-hiver 2020-2021), « C’est la preuve que nous pouvons y arriver », assure aujourd’hui Iouri Becq. Le 30 avril 2021 c’est le Tribunal de Commerce de Cannes qui condamne AXA à indemniser la perte d’exploitation du restaurant de Sébastien Meinardi, « La Cantina » à Mouans-Sartoux pour les mêmes périodes. A ce jour, 12 dossiers ont été remportés.

PROPOSER

Il ne s’agit donc pas uniquement de condamner ou d’assigner, mais bien de proposer et d’accompagner. Surtout pour la sortie de crise. Sonder les membres pour imaginer ensuite des solutions pérennes, organiser des visioconférences avec des experts (juristes, comptables, courtiers...) pour répondre aux questions concrètes. Faire sienne la volonté d’Henry Ford, « Venir ensemble est un commencement, rester ensemble est un progrès ; travailler ensemble est un succès ».

collectif.jpeg

Stéphanie et Johan LECLERRE, 17 La Rochelle

Julie et Laurent TROCHAIN, 78 Le Tremblay sur Mauldre

Solange et Nicolas ADAM, 22 Plérin 

Sébastien RICHARD, 13 Marseille

Caroline SAVOY, 75 Paris

CONTACTEZ NOUS:

Vous voulez nous envoyer un mail, un document aux membres du bureau, écrivez nous à restoensemble@gmail.com

Vous êtes journalistes et souhaitez des informations supplémentaires, contactez 06 86 65 67 47

Bureau
Contactez-nous
bottom of page